History

L'histoire ... le passé ...
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Canada: Et la campagne de Normandie.

Aller en bas 
AuteurMessage
Rumulus
Paysan de l'ombre
Paysan de l'ombre


Nombre de messages : 13
Age : 27
Date d'inscription : 31/07/2006

MessageSujet: Le Canada: Et la campagne de Normandie.   Lun 31 Juil - 11:58

Seules la 3e Division et la 2e Brigade blindée canadienne participent au débarquement. Elles combattent sous la direction de la 2e Armée britannique. Ces formations débarquent le jour J et soutiennent de durs combats le jour même et pendant ceux qui suivent. Le 11 juillet, le corps de Simonds s'empare d'une section de la ligne près de Caen, mais l'armée de Crerar, placée à l'extrême gauche de la ligne alliée (où elle demeure pendant le reste de la campagne), n'est pas appelée à combattre avant le 23 juillet. Le 31, le front est élargi pour inclure le secteur de Caen.

En août, les formations canadiennes jouent un rôle de premier plan dans l'ouverture d'un passage à partir de la tête de pont normande et surmontent une résistance acharnée pour atteindre Falaise et fermer la brèche au sud de cette ville, par laquelle l'ennemi battent en retraite pour éviter d'être pris en souricière entre les Britanniques et les Canadiens venant du nord et les Américains qui arrivent du sud. Falaise est prise le 16 août, et les Alliés se rejoignent le 19, fermant la brèche. Alors s'engage la poursuite jusqu'à la frontière allemande. La 1re Armée canadienne, ayant le 1er Corps britannique sous son commandement, force l'évacuation des forteresses côtières, prenant successivement Le Havre, Boulogne et Calais. Au début de septembre, les Britanniques prennent Anvers, mais l'ennemi tient toujours les rives de l'Escaut en aval de ce port, dont les Alliés ont grand besoin. Pendant le mois d'octobre et le début de novembre, les Canadiens combattent donc avec acharnement pour dégager le fleuve.

La première grande opération canadienne de 1945, la BATAILLE DU RHIN, vise à libérer la région entre la Meuse et le Rhin. Elle commence le 8 février et ne se termine que le 10 mars, lorsque les Allemands, repoussés par l'attaque simultanée des Canadiens et de la 9e Armée américaine, se retirent au-delà du Rhin. Les dernières opérations du côté ouest commencent le 23 mars par la traversée du Rhin dans le secteur britannique. Ensuite, la 1re Armée canadienne, toujours sur le flanc gauche, libère l'Est et le Nord des Pays-Bas et traverse le Nord de la plaine allemande . Le 5 mai, date où les Allemands capitulent devant le front du maréchal Montgomery, le 2e Corps canadien a capturé Oldenburg, et le 1er Corps tient la ligne Grebbe tandis que, avec l'accord des Allemands, on envoie de la nourriture à la population affamée de l'Ouest des Pays-Bas. Au total, la campagne se solde par 11 336 pertes de vie pour l'armée canadienne, dans laquelle environ 237 000 hommes et femmes ont servi dans le Nord-Ouest de l'Europe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Canada: Et la campagne de Normandie.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Québec Vie (pro-vie) poursuivie en justice pour diffamation
» Elodée du Canada
» En ce lundi, au Canada, nous célébrons le jour de l'Action de grâce.
» Le projet Magnet au Canada(1950-1954)
» (1956) Des militaires canadiens voient et photographient un ovni Alberta, Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
History :: Histoire :: Seconde Guerre Mondiale :: La Normandie-
Sauter vers: